Les autres toxicomanies


 Les drogues peuvent se classer en différentes catégories :


Sédatifs :
Alcool, Héroïne, Opium, Méthadone…


Perturbateurs :
Cannabis…


Psychostimulants :
Tabac, Ecstasy, Cocaïne, Amphétamines…


Hallucinogènes - Délirogènes :

Anesthésiques, GHB, LSD, Champignons hallucinogènes…



 Il existe des différences entre ces produits :

      · Des effets variables : stimulation – déshinibition / anxiolyse – sédation

      · Des risques différents : dangerosité sociale – toxicité – dépendances

      · Des statuts culturels et juridiques différents :

           - Les médicaments sont prescrits et souvent détournés
           - Les drogues illicites sont interdites et discréditées
           - Le cannabis est interdit mais en voie de banalisation
           - Le tabac est licite et encadré, mais en voie de discréditation
           - L’alcool est licite et encadré, d’usage culturel quasi obligatoire


Mais tous les produits (cocaïne, ecstasy, tabac, alcool, héroïne, médicaments psycho-actifs…) qui peuvent déclencher une dépendance chez l’homme ont en commun une propriété : ils augmentent la quantité de dopamine disponible dans une zone du cerveau, « le circuit de récompense ».

Il existe donc un but commun : aller mieux ou moins mal par rapport au contexte environnemental.

(Inspiré d’un document ARCOM Formation)


Bien souvent il s’agit d’une consommation combinée, associée avec l’alcool. Il s’agit d’une polytoxicomanie.
 

· C’est pourquoi La Santé de la Famille développe également accompagnement, aide et soutien aux personnes en difficulté avec ces produits, ainsi qu’à leur entourage.
· Ne pas hésiter à se rapprocher de l’association.